Amis du Golfe du Morbihan

MOT DU BUREAU ET DU CA

Bonjour à toutes et tous,

Janvier, premier mois d’une année 2021 qui, sans nul doute, semble bien être dans la continuité de celle qui vient de se terminer.

Votre association est plus que jamais déterminée à ce que nos valeurs de protection et défense de notre environnement commun soient défendues face à toutes applications détournées, même en partie, des textes législatifs en vigueur.
En cette période de situation sanitaire déconcertante, AGM s’est particulièrement bien adaptée.

Depuis notre lettre d’information de la mi-décembre 2020, les solutions de visio conférences ont été étoffées et les procédures réadaptées.

Elles vont permettre, dans le courant de l’année, à des adhérents qui le souhaitent, d’assister en distanciel à des réunions du conseil d’administration.

Pour faire connaître votre souhait de participation, une fiche est en cours d’établissement et sera disponible au téléchargement début du 2ème trimestre 2021.Un mail d’information sera adressé dès disponibilité.

Nos actions avec le PNR continuent, des réunions sont en cours de programmation.

Aussi, notre dossier sur le PNR, à télécharger ici est-il toujours d’actualité !

Comme convenu dès 2019, notre trésorier titulaire, Maurice Cambourieux, après de nombreuses années de bons et loyaux services bénévoles a passé le témoin à Gaëlle Crequer trésorière adjointe.

Lors de sa réunion du 23 janvier 2021, le CA a validé ce changement.

A la suite, AGM a décidé de changer d’agence bancaire et s’est rapprochée en transférant les comptes au CMB d’Arradon.

A sa demande, Maurice reste au conseil d’administration et procèdera à la validation annuelle des comptes avec Gaëlle.

Les dossiers juridiques (Berder, Blair, Le Diben) suivent leur cours.

Au fur et à mesure de leur évolution, une information sera disponible sur le site ; vous en serez avertis via une lettre d’informations.

AGM a participé à des ateliers-rencontre initiés par GMVA sur le thème du trait de côte et de la submersion marine.
Ces ateliers ont réuni des associations, des institutionnels, comme GMVA, la Chambre d’agriculture, le syndicat de la conchyliculture et des élu.e.s.
Une note d’information sera également publiée lorsque les rapports de synthèse seront disponibles.

Le 9 mars s’est tenue la 1ère réunion plénière, en distanciel, du conseil des associations du PNR en présence de David Lappartient. Il a été question du plan triennal d’actions auquel les associations sont sollicitées pour y participer.
Le projet hydrolienne dans le Golfe a été également abordé, les AGM participeront à l’enquête publique de cet été.

Pour le bureau et le CA des Amis du Golfe du Morbihan.
Patrick Ageron
Président

Infos locales

Facebook AGM
Articles AGM
Loi littoral et photovoltaïque - Sarzeau

Loi Littoral, transition énergétique, panneaux photovoltaïques,
mesures compatibles avec les objectifs environnementaux de 2030

Depuis plusieurs années, la loi littoral est courtisée pour qu’elle s’adapte…..

En raison de transition énergétique, vouloir équiper de panneaux photovoltaïques certains secteurs où la Loi Littoral interdit les constructions est plaidé par des élus du Golfe du Morbihan.

Pour ce faire, il faudrait passer par une « adaptation » de cette fameuse Loi Littoral. Sujet extrêmement brûlant dès lors qu’il s’agit de débattre de modifications et/ou d’adaptations de cette Loi !

Le cas se pose, notamment, pour d’anciennes carrières à Sarzeau, ville qui possède déjà un complexe de 455 m2 de panneaux photovoltaïques posés en toiture du centre technique municipal de Kergroës

C’est un vaste sujet en effet et le PNR s’avère être habilité à mettre en œuvre une telle réflexion.

Nous pensons nécessaire la participation du conseil des associations du PNR où siègent notamment celles disposant d’un agrément préfecture pour la préservation de l’environnement et la bonne application de la Loi Littoral.

Ce conseil, voulu par les élus du Parc, a toute sa place dans le cadre d’une réflexion globale pour lever toutes ambiguïtés.

Plusieurs précédents de modifications législatives, dans le but « d’assouplir » les règles, ont existé et ont fait l’objet d’échanges soutenus…pour ne pas trop sortir de l’esprit de la Loi.

Pour exemple, il en va ainsi de la réforme mettant un terme aux enquêtes publiques systématiques pour certains projets soumis à autorisation environnementale, comme le rappelle un article du 21 janvier 2021 posté sur le site actu-environnement.com :
https://www.actu-environnement.com/ae/news/enquete-publique-autorisation-environnementale-loi-asap-decret-application-consultation-electronique-36917.php4

Une adaptation géographiquement partielle de la Loi Littoral pour équiper quelques hectares de panneaux solaires peut-elle vraiment s’envisager ?

Comme le souligne le Maire de Sarzeau dans un article du Télégramme le 11 janvier 2021, il attend les suites de l’action de la commune de Grande-Synthe lancée contre l’État.

Le Conseil d’État a, en novembre 2020, rendu un arrêt intermédiaire et donné trois mois à l’État pour justifier son refus de prendre des mesures complémentaires compatibles avec les objectifs de 2030 :
https://www.dalloz-actualite.fr/flash/contentieux-climatique-de-grande-synthe-une-decision-plus-prometteuse-qu-historique

Ne serait-on pas trop éloigné de la Loi Littoral …..

Votre prochaine
Jours
Heures
Minutes
Secondes
Bonjour, l'équipe bureau/CA des AGM vous souhaite la bienvenue. Bonne assemblée générale.