Étang de Toulvern en Baden, biotope préservé

Étang de Toulvern en Baden, biotope préservé

À Baden, les propriétaires à l’origine de la mesure de protection de leur étang

Dans le Golfe du Morbihan, à Baden ou alentours, la pression humaine a laissé, laisse et laissera encore des traces où laideur peut côtoyer le beau ; où la défense de l’environnement est mise à mal par la dégradation, à terme plus ou moins court, de lieux emblématiques.

Il suffit de se promener sur les sentiers côtiers pour constater qu’être propriétaire ne comporte pas que des droits, mais quelques devoirs pour ne pas mettre à mal la biodiversité. 
Être propriétaire, est-ce « je fais ce que je veux« , comme récemment lu dans la presse ?

Mais le meilleur peut également exister.

C’est notamment le cas à Toulvern en Baden où les propriétaires ont démarché les services de l’état pour obtenir la protection de l’étang éponyme dont ils sont propriétaires.

Le décret instituant une zone de protection de biotope sur cet étang a été signé par le préfet fin septembre début octobre.

L’édition du 11décembre 2020 du Télégramme s’en est faite l’écho.

Extraits :

C’est fait mais c’est loin d’être courant. « C’est même très rare que des propriétaires privés fassent ce type de démarche. Mais c’est essentiel, car la pression humaine est très forte dans le golfe du Morbihan et il est nécessaire d’avoir des lieux de protection comme celui-ci », relève Guillaume Gelineau, directeur de la réserve naturelle de Séné et membre de Bretagne vivante. C’est l’association de protection de la nature qui a enrichi le volet environnemental de la demande de classement. « En termes de milieu, on est face à un site original et exceptionnel, avec l’eau saumâtre qui vient du golfe du Morbihan et deux plus petits étangs en eau douce. C’est un site majeur pour les oiseaux migrateurs et hivernants qui viennent s’y nourrir et s’y reposer ». Des oiseaux parfois protégés comme le fuligule morillon ou le canard souchet, « très rares dans la région et placés sur la liste rouge des oiseaux en Bretagne », note Guillaume Gelineau. Mais il y a aussi des balbuzards pêcheurs, des aigrettes garzette, des cygnes tuberculés…

Arrêté, note de présentation, motifs de décision, participation du public, article le télégramme
L'étang en images